Home > Communiqués de Presse > La Confédération paysanne de Dordogne regrette fortement le vote ...
Partager sur :

COMMUNIQUE DE PRESSE

La Confédération paysanne de Dordogne regrette fortement le vote des deux sénateurs périgourdins

13.02.2015

Indifférents à la réalité et aux arguments scientifiques qui la fondent, les deux sénateurs périgourdins ont rejeté la résolution1 du sénateur Joël Labbé qui invitait le gouvernement français à alerter l'Union européenne sur les risques des pesticides néonicotinoïdes. Ce projet de résolution a aussi été rejeté par une large majorité de sénateurs soutenue par le ministre Stéphane Le Foll qui veut soi-disant faire de la France le leader de l' « agroécologie ».

Ces derniers redemandent des études, et encore des études. Les 800 publications analysées par les scientifiques de la Task Force on Systemic Pesticides, montrant les effets désastreux des néonicotinoïdes sur les pollinisateurs et les divers écosystèmes intervenant dans la production agricole, ne leur suffisent pas !

Dans cette proposition de résolution et sur modèle du parlement néerlandais, le sénateur Joël Labbé défendait un moratoire européen sur les insecticides néonicotinoïdes utilisés sur de très larges surfaces en Europe y compris en France. A noter que non seulement ces pesticides sont à l'origine de la disparition des abeilles mais il apparaît aussi qu'ils constituent des risques graves pour la santé humaine, animale et environnementale. Alors que la France a déjà joué auparavant un rôle central dans ce dossier, en poussant la Commission européenne à restreindre l'utilisation de trois substances actives de la famille des néonicotinoïdes, elle manque de courage pour passer à l'étape supérieure.

La Confédération paysanne demande d'urgence la suspension de ces insecticides. Mais cela implique une démarche forte de nos gouvernants : ils doivent avoir la volonté politique de faire le choix d'une agriculture respectueuse des hommes et de l'environnement, contre la pression des lobbies de l'agriculture industrielle.

1 Pour le texte complet de la résolution, lire : http://www.senat.fr/leg/ppr13-643.html


Contacts :
Michel TROLY - Secrétaire général - tél: 05 53 58 46 57
Michèle ROUX - Porte Parole - tél: 06 12 66 80 68
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de Dordogne -
Tous droits réservés - Confédération Paysanne de Dordogne
Salle n°7, Centre Jules Ferry, 24 100 BERGERAC - 05 53 57 47 26