Home > Actualités > Mille vaches sur un plateau….
Partager sur :
1000 VACHES
23.10.2014

Mille vaches sur un plateau….

Le 28 mai dernier, une cinquantaine de militants de la Confédération Paysanne a participé à une action pour dénoncer la création de la Ferme des Mille vaches dans le département de la Somme, action qui consistait à démonter symboliquement des éléments de la salle de traite pour les livrer aux Ministres de l’Agriculture et de l’Environnement lors de l’inauguration du salon de la bio.

Cette aberration agro-industrielle est autant sociale qu'économique et environnementale. Malgré les nombreuses luttes et mobilisations, les interdictions administratives, l'entrepreneur Michel Ramery, qui est aussi le plus gros bénéficiaire des marchés publics de la région, a persisté dans son projet : les vaches commencent à arriver en masse et il ira jusqu'à mille comme il l'a assuré !
 
Dans un contexte économique où l'agriculture française et européenne est bradée au profit des multinationales outre atlantiques (accords de libre échange TAFTA, CETA…) qui pourront désormais faire la loi dans nos fermes pour nous gaver de viande aux hormones et d'OGM en toute légalité, les immenses fermes industrielles ont un bel avenir devant elles mais pas les paysans.
 
Comment un pays comme le nôtre peut-il accepter 1000 vaches concentrées dans un bâtiment ? Le symbole des 1000 est fort pour notre millénaire et la Confédération paysanne doit mobiliser des milliers de citoyens pour dire non à ce modèle agricole destructeur d'emplois, d'écologie et d'économie.
 
Paysans et citoyens sont concernés au même titre par cette dérive ultralibérale habilement accompagnée par le gouvernement socialiste qui prend le relais de la précédente majorité. Nous devons obtenir, par cette mobilisation, la garantie de garder le choix de rester paysans et de consommer des produits locaux et artisanaux. Or, l'arrivée d'un tel modèle rendra ce choix impossible.
 
Le 28 Octobre, aura lieu le procès des militants interpellés arbitrairement parmi les autres. Ce sera, pour notre part, l'opportunité, à travers la défense du droit et des libertés syndicales, de faire le procès de l'industrialisation de l'agriculture qui fait disparaître, chaque jour dans l'agonie, les petites fermes qui proposent des produits de qualité.
La Somme, c'est peut être loin mais la Dordogne, tôt ou tard sera emportée dans la tornade si nous laissons faire car déjà apparaissent, ici, des fermes aux mille hectares, aux mille chèvres, aux 250 000 poules...
 
Alors, le Plateau des Mille Vaches en Limousin : d'accord !
Mille vaches concentrées sur un plateau dans la Somme : pas d'accord !
 
Soyons nombreux à monter dans les bus : ambiance et animations garanties  pour une lutte joyeuse !
 
Départ des bus de Bordeaux et de Limoges le lundi 27 octobre dans la soirée.
NOUS CONTACTER Confédération paysanne de Dordogne
Tous droits réservés - Confédération Paysanne de Dordogne
Salle n°7, Centre Jules Ferry, 24 100 BERGERAC - 05 53 57 47 26